Quelle est l’histoire du jardin Majorelle de Marrakech ?

Jardin Majorelle Marrakech

Le jardin Majorelle est l’un des lieux les plus fréquentés dans la ville de Marrakech https://charm-chic.yolasite.com/. En effet, ce lieu est le rendez-vous à ne pas manquer pour les touristes qui aiment la nature et qui ont envie de connaitre la culture marocaine à travers l’art et de tout ce dont ce palais regorge. Le jardin s’étend sur un hectare et s’articule autour de la villa/atelier de son premier propriétaire, l’artiste Jacques Majorelle, qui a acheté cet espace en 1922 avant d’y faire construire une villa à partir de 1929. L’ensemble de la propriété a été racheté en 1980 par Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé. Cette propriété porte le label « Maisons des illustres » depuis l’année 2011 et appartient désormais à la fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent. Sur la propriété on retrouve diverses espèces de plantes notamment des cactus, des nénuphars, des vuccas, des lotus, des jasmins, des nymphéas, des bambous, des bananiers, des cyprès, des cocotiers. Le tout sublimé par des bassins, des fontaines, des allées, des pergolas, des jarres en céramique, etc.

En 1937, Jacques Majorelle crée la couleur bleue Majorelle, un bleu proche du cobalt à la fois clair et intense. Il recouvre les murs de sa villa de cette couleur, ensuite tout le jardin, afin qu’il devienne un tableau vivant pour le plaisir du public de Marrakech qui y a eu accès à partir de 1947. Après le décès de Jacques Majorelle en 1962, le jardin est laissé quelque temps à l’abandon, jusqu’à son rachat en 1980. Ce qui a séduit Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé dans cet espace, c’est l’association des couleurs Matisse et celles de la nature. La villa a été rebaptisée Villa Oasis et de grands travaux de rénovation ont été entrepris dans le jardin afin qu’il soit semblable à l’image que Jacques Majorelle désirait.

L’atelier qui occupait le rez-de-chaussée de la Villa Oasis a été transformé en musée berbère accessible au public et dans laquelle les visiteurs peuvent découvrir la collection Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé. Suite au décès d’Yves Saint Laurent en 2008, la Princesse Lalla Salma, épouse du roi Mohammed VI a inauguré l’exposition « Yves Saint Laurent et le Maroc », ainsi que la rue Yves Saint Laurent à Marrakech, en novembre 2010. Le musée berbère quant à lui est inauguré en décembre 2011 en présence du ministre de la Culture française de l’époque, Frédéric Mitterrand. La villa où résidait Yves Saint Laurent a été labellisée Maisons des illustres le même jour.

Leave a Reply

*