Comment les hypnotiseurs implémentent-ils les techniques de l’hypnose en Val-d’Oise et ailleurs ?

hypnose

À la base l’hypnose est un processus mis en place dans le cadre de la psychiatrie. Il s’agit globalement de court-circuiter les différents processus mentaux ce qui permet à l’hypnotiseur en Val d’Oise ou ailleurs d’atteindre l’inconscient avec plus de facilité. Grâce à ce procédé, les problèmes ou traumatismes liés à l’enfance remontent plus facilement à la surface et peuvent être résolus. En termes d’hypnose deux écoles existent, elles sont certes différentes, mais elles se complètent. La première école se base essentiellement sur la suggestion : l’hypnotiseur envoie des injonctions verbales, corporelles et visuelles au sujet. Cette technique a longtemps été utilisée et se base sur le fait que si on suggère à un patient de se porter mieux, ce sera le cas. De nombreux hypnotiseurs de spectacle se servent encore de cette technique, c’est ainsi qu’ils arrivent par exemple à endormir une salle entière.

La deuxième technique est celle d’Erickson qui implique une participation active des sujets. Il s’agit d’un état profond de relaxation qui permet au patient de s’exprimer sans retenue. Dans ce contexte, l’hypnotiseur du Val d’Oise se sert de métaphores, de symboles afin d’orienter le subconscient du sujet vers les solutions à son problème. Ainsi, chaque sujet résout lui-même ses propres problèmes en fonction de son historique de vie. L’hypnose 95 est de plus en plus sollicitée par les autres thérapies, notamment en psychothérapie et en médecine. Cette méthode s’avère efficace pour lutter contre les douleurs et contre certaines addictions comme le tabac, les sucreries, etc. L’hypnose est aussi d’une grande aide dans la lutte contre les troubles sexuels, les phobies et l’anxiété. De nombreux scientifiques considèrent que l’hypnose bénéficie juste d’un effet de placebo, tandis que d’autres ont pu mettre en avant des hypothèses justifiant le succès de cette pratique dans certaines situations.

Dans le cas de douleurs, l’hypnotiseur du Val d’Oise suscitera la transe hypnotique qui entraîne une forte production d’endorphines. Les endorphines sont des antalgiques naturels dont la présence peut limiter le besoin en médicaments antidouleurs en cas de migraines ou d’autres symptômes. Dans le cas du tabagisme ou d’autres addictions, l’hypnose intervient directement sur la dépendance psychologique et la remplace par d’autres comportements. L’hypnotiseur peut se servir de suggestions fortes par exemple associer le tabac aux nausées. En ce qui concerne le stress, l’hypnose créée une ambiance de relaxation, ce qui diminue assez rapidement l’effet des agents stressants sur le sujet. La transe hypnotique permet aussi de repérer le seuil de stimulation du bon stress afin de le rendre utile. L’hypnose fait quelques fois penser à un phénomène occulte qui peut s’avérer dangereux pour le sujet qui la subit. Toutefois il ne faut pas avoir peur de la possibilité d’être poussé à faire n’importe quoi sous l’effet de l’hypnose, car cette pratique ne peut pas briser les barrières de nos valeurs. En clair, l’hypnose ne peut vous pousser qu’à faire ce que votre baromètre des valeurs admet. Si vous faites un striptease pendant une séance d’hypnose, cela veut dire qu’au fond vous avez des tendances à l’exhibitionnisme.